Livres de Jung et de Pauli

Psychologie et Alchimie

De Carl Gustav Jung, Buchet Chastel, 2014.

Avec Psychologiepsychologie et alchimie et Alchimie, nous pénétrons dans un domaine où le génie de Jung éclate avec une entière originalité. Jamais livre éclairant une énigme séculaire n’a été si clair et si lumineux. Son volume et son ampleur mêmes sont nécessaires à la limpidité. Les merveilleuses illustrations font le reste. Cet ouvrage nous montre que dans l’alchimie, l’homme, en affrontant les énigmes de la matière, affrontait le plus souvent, et à l’époque sans guère le savoir, les énigmes les plus brûlantes et les plus solennelles de son esprit et de sa vie. Les archétypes qui se sont exprimés dans l’alchimie sont la matière première potentielle de tous les domaines, scientifiques, philosophiques, psychologiques, voire métaphysiques et religieux.
Éclairant et élucidant une énigme fondamentale du passé, cet ouvrage ouvre aussi les portes d’un avenir plus humain : l’homme enrichi par les apports de l’inconscient collectif apprendra de mieux en mieux à se désaliéner des fascinations abusives et à se recentrer avec de plus en plus de fraternité sur le seul bien dont on doit être tout à fait certain, sur lui-même, sur l’homme et ses étonnantes potentialitésamazon-premium
Livres de Jung et de Pauli

Jung revisité : Tome 1, La réalité de l’âme

De Michel Cazenave, Entrelacs, 2011.

 

Jung revisité Tome 1 La réalité de l'âmeVictime en grande partie d’une vulgarisation de seconde main, l’oeuvre de Carl Gustav Jung est souvent mal connue en France, ou sujette à de grandes incompréhensions.
Spécialiste reconnu de la pensée jungienne – qui a influencé aussi bien Mircea Eliade qu’Henry Corbin, Gershom Scholem ou H.-C. Puech – Michel Cazenave revisite, en les «refondant» pour l’occasion, les multiples études qu’il lui a consacrées, afin de replacer Jung dans les perspectives de la philosophie et de la théosophie allemandes, de la tradition du néo-platonisme et de l’histoire de la culture de l’Occident.
À travers des chapitres variés tels que «Qu’est-ce vraiment qu’un archétype ?», «La notion de synchronicité», aussi bien que «Jung et le Christ» ou «Jung et la réincarnation», il restitue toute la profondeur et tout le tranchant de la pensée de Jung, en montrant comment celle-ci est «adaptée» à l’évolution du monde moderne et pourquoi de plus en plus de «spécialistes» étrangers à la psychanalyse – anthropologues, artistes et critiques, scientifiques de pointe -, font appel à ses idées et à ses intuitions les plus fécondes.
Longtemps conseiller et producteur de l’émission Les Vivants et les Dieux, Michel Cazenave est chroniqueur au Monde des Religions. Il a présidé le Groupe d’études C.G. Jung de Paris de 1984 à 1990. Il est membre fondateur et président du Cercle Francophone de Réflexion et d’Information sur l’oeuvre de C.G. Jung dont il dirige la traduction française aux éditions Albin Michel.

amazon-premium

Livres de Jung et de Pauli, Science physique

Physique moderne et philosophie

De Wolfgang Pauli, Albin Michel, 1999.

physique moderne et philosophieWolfgang Pauli, né à Vienne en 1900 et mort à Zurich à l’âge de cinquante-huit ans, est l’un des physiciens majeurs de notre siècle Père, dès 1925, de ce que l’on appelle le « principe d’exclusion », inventeur, en 1931, de cette particule fantastique puisque ne possédant en principe ni charge ni masse qu’est le neutrino, Pauli, qui reçut en 1946 le prix Nobel de physique, est aussi l’un des fondateurs de la physique quantique qui a véritablement révolutionné notre vision du monde.
Mais Wolfgang Pauli ne s’est pas contenté d’être un physicien et un théoricien hors-pair. Devant l’ébranlement sans précédent que provoquait la physique moderne relativité générale et physique quantique mêlées, il a été l’un de ceux, aux côtés de Niels Bohr, Werner Karl Heisenberg ou Erwin Schrödinger, à penser cette révolution pour en évaluer les conséquences et en tirer les principes d’une véritable philosophie moderne.
Dans la lignée de La Partie et le tout, où Heisenberg rapporte les discussions incessantes qu’il avait avec Bohr et Pauli dans la plus grande liberté d’esprit, Physique moderne et philosophie nous introduit à certains des points cruciaux de la nouvelle physique. Dans une extraordinaire audace de pensée, cet ouvrage jette aussi les ponts vers des disciplines apparemment totalement étrangères, comme les antiques philosophies mystiques, la science de l’inconscient ou l’histoire de la philosophie, ouvrant ainsi d’immenses territoires de réflexion au sujet desquels nous n’avons pas fini de nous interroger.amazon-premium
Livres de Jung et de Pauli

Synchronicité et Paracelsica

De Carl Gustav Jung, Albin Michel, 1988.

synchronicité et paracelsicaLa synchronicité représente de toute évidence l’un des noeuds théoriques principaux de la pensée et de l’oeuvre de Jung. Alors que celui-ci en découvre très tôt la présence et les manifestations (il en parle dès 1930), en déclarant à propos du Yi King que ce dernier « repose en effet, non sur le principe de causalité, mais sur un principe non dénommé jusqu’ici – parce qu’il ne se présente pas chez nous – auquel j’ai donné, à titre provisoire, le nom de principe de synchronicité« , il ne se décide cependant à publier à son sujet d’une manière systématique et réglée que très tard dans sa vie, à la fin des années quarante et au début des années cinquante. Encore ne s’agit-il pas pour Jung de fournir une explication définitive à un domaine qu’il qualifie d' »obscur » et de « problématique », mais d’y ouvrir un accès dont il a la conscience aiguë de combien il se heurte à nombre de préjugés (de nature à la fois intellectuelle, idéologique et subjective) dans la société occidentale moderne. S’il se résout à cet effort, c’est par un double souci d’élucidation scientifique et philosophique, ainsi que devant l’importance humaine du phénomène, et l’exigence intérieure du souci thérapeutique qui l’a toujours animé. C’est pourquoi aussi il a semblé aux éditeurs français qu’il était non seulement temps, mais qu’il y avait nécessité de présenter ces travaux au public francophone, pour que celui-ci ait accès à son tour à l’une des réflexions axiologiques les plus profondes de Jung – qui permet en retour de mieux comprendre nombre de ses considérations dans d’autres ouvrages ou d’autres textes déjà publiés. Entre les deux parties de ce volume consacrées à la synchronicité, nous avons intercalé les trois textes composés par Jung sur Paracelse. C’est que la vue alchimique du monde et du destin de l’homme et la doctrine des arcanes reposent sur la théorie des signatures et des correspondances, qui représente la conception même de la « synchronicité avant la synchronicité ». Il ne s’agissait pas seulement par là de faire ressortir l’unité de pensée et la cohérence qui sous-tendent toute l’oeuvre de Jung dans ses multiples intérêts pour le taoïsme ou l’alchimie par exemple, mais aussi de mettre en lumière le profond arrière-plan psychique que requiert la conception de la synchronicité, et d’illustrer la loi de contamination des archétypes qui préside au travail de la réalité psychique objective. Michel Cazenaveamazon-premium
Livres de Jung et de Pauli

Ma vie

De Carl Gustav Jung

 

ma vie jungTraduit de l’allemand par le Dr Roland Cohen et Yves Le Lay avec la collaboration de Salomé Burckhardt Nouvelle édition revue et augmentée d’un index. Propos recueillis par Aniéla Jaffé. «J’ai donc entrepris aujourd’hui, dans ma quatre-vingt-troisième année, de raconter le mythe de ma vie.» C’est au printemps 1957, quatre ans avant sa mort, que C.G. Jung, un des grands fondateurs de la psychanalyse, se fait le témoin de lui-même.
Très peu d’événements extérieurs : l’enfance de fils de pasteur, les combats psychiatriques du début du siècle, les voyages en Afrique du Sud et au Nouveau-Mexique, la construction sur un plan symbolique de la tour de Bollingen : autant de précisions autobiographiques qui éclairent cependant la genèse d’une des oeuvres qui ont le plus influencé l’essor contemporain de la psychologie des profondeurs. C’est aussi la rencontre avec Freud, puis les démêlés avec le- maître, jusqu’à la rupture de l’héritier présomptif à propos du rôle de la sexualité dans le développement du psychisme.
Mais toutes ces aventures ne sont évoquées qu’en fonction des rencontres plus fondamentales du conscient et de l’inconscient.
«Ma vie est l’histoire d’un inconscient qui a accompli sa propre réalisation.»

amazon-premium

Livres de Jung et de Pauli

Correspondance 1932-1958

correspondanceOn savait déjà que Wolfgang Pauli, l’un des plus grands physiciens de ce siècle et prix Nobel en 1946, avait suivi dans les années trente une cure analytique avec l’un des élèves de Carl Gustav Jung, cure dont la série de rêves a été étudiée par Jung lui-même dans Psychologie et alchimie.
Ce que l’on savait moins jusqu’ici, et que l’on découvre avec jubilation dans ce livre, c’est que les relations avec Jung se sont étalées sur un quart de siècle, jusqu’à la disparition de Pauli en 1958.
C’est donc à l’échange entre deux géants de ce siècle que nous assistons ici, dans l’effort de chacun pour comprendre le domaine de l’autre afin d’enrichir et d’approfondir sa propre réflexion : Le but avoué étant de découvrir ce point d’unité dans le réel où la connaissance scientifique objective de la nature à travers ses règles et ses lois et la connaissance intérieure de la psyché et des manifestations de l’inconscient trouveraient une sorce ou une structure communes.
Ainsi voit-on apparaître le concept révolutionnaire de synchronicité, Pauli s’intéresser à l’alchimie ou aux autres philosophies néo-platoniciennes, Jung s’initier à certaines des conceptions de la physique moderne, dans une recherche a deux voix, complémentaire et réciproque, qui représente au total l’une des entreprises scientifique et philosophique les plus originales et les plus audacieuses de notre siècle.amazon-premium
Livres de Jung et de Pauli, Science physique

Le cas Kepler

De Wolfgang Pauli, précédé de « Les conceptions philosophiques de Wolfgang Pauli » de Werner Heisenberg, Albin Michel

la cas keplerPrix Nobel de physique pour  » l’invention du neutrino  » et l’un des pères de la physique contemporaine avec Niels Bohr et Werner Heisenberg, Wolfgang Pauli ne s’est jamais contenté de son activité scientifique : il voulait comprendre comment toute connaissance était possible, il recherchait avec une remarquable opiniâtreté comment penser l’unité de la matière et de l’esprit.
Dans cette quête passionnée d’un arrière-fond unifié aux mondes de la matière et de l’âme, il collabora avec le grand psychologue que fut Carl Gustav Jung et échangea avec lui lettres et idées pendant un quart de siècle.
C’est ainsi que Pauli rencontra l’alchimie dont les images le hantaient et qu’il partit à la découverte des grandes philosophies néo-platoniciennes, qui lui fournirent le thème de l' » unus mundus « , monde supra-sensible, monde de l’âme réalisée où la matière est encore spirituelle, et l’esprit déjà matérialisé.
D’où sa thèse que les grandes inventions, les conceptions scientifiques s’enracinent dans un terreau que gouvernent les archétypes, formes vides de l’inconscient et équivalents en psychologie des idées de Platon.
Dans un texte qui avait d’abord été publié avec l’étude de Jung sur la synchronicité, il applique ici les notions qui fondent l’astronomie moderne de Kepler : proche parent de Koyré ou d’un certain Bachelard, il renouvelle ainsi l’histoire des sciences et se montre le précurseur de la transdisciplinarité contemporaine. amazon-premium